IPC et le CTCPA unissent leurs compétences au sein de la plateforme DIS30 : « Ambition Plasturgie Durable pour 2030 ».

Pour ce faire, les deux centres techniques industriels dont l’un est expert sur l’innovation plastique et composite et l’autre, un acteur majeur de l’innovation en agroalimentaire, y compris sur l’emballage des produits – s’allient aux Pôles de compétitivité Plastipolis et Céréales Vallée.

L’objectif ? Développer des projets de R&D et transférer leurs résultats aux entreprises dans trois domaines : la durabilité (D), l’intelligence (I) et la sécurité (S).

La plateforme DIS30 est cofinancée par l’Union européenne (fonds FEDER) et soutenue financièrement par la région Auvergne-Rhône-Alpes. Au total, le projet représente 4 millions d’euros d’investissements, dont la moitié sur le site de Clermont-Ferrand d’IPC.

Une dizaine de projets de R&D ont déjà été identifiés par les partenaires en matière de design, d’écoconception et de recyclage, ou encore pour développer de nouveaux polymères adaptés, tout en accélérant l’industrialisation de produits plastiques toujours plus intelligents, durables et sûrs.

Parmi les équipements envisagés, de nombreux moyens analytiques destinés à la caractérisation des substances (néoformés) et des matériaux (biosourcés), des pilotes en lien avec le recyclage et la biodégradation des plastiques, des matériels informatiques, support au développement d’outils prédictifs d’aide à « l’eco-safe design ».